Archives de Catégorie: Divers

Collecte de papier

Bonsoir à tous

Lors de cette fin d’année 2015, le club a réalisé une collecte de papier afin de ramener quelques fonds pour notre école de rugby. WP_20151219_001

L’objectif initial été de récupérer au moins 3 Tonnes de papier.

Grâce à une grande participation des membres du club et parents de l’école de rugby, qui ont su mobiliser amis et collègues, l’essai a été marqué. Il a de plus été transformé, car nous avons atteint le poids de 5 TONNES 800kg.

Alors, un grand merci à vous tous qui ont stockés et ramenés ce papier, aux volontaires qui ont tenus les permanences et déballés les cartons et aussi a ceux qui ont organisés cette opération.

A bientôt

Un peu d’Histoire…

Bonjour à tous,
En ce 97ème anniversaire de l’armistice, nous vous proposons un article sur le rugby pendant la guerre 14-18.

CRnndnFWwAM_9fp« C’est un vrai délassement que de jouer au football (le rugby d’aujourd’hui) de temps à autre, bien loin de fatiguer les poilus, ça redonne de l’énergie en faisant jouer les articulations qui ont plutôt besoin de ça; et puis c’est si bon de plaquer les copains(…) j’ai plusieurs copains de la campagne qui ignoraient tout de ce noble sport et sont en train de devenir fanatiques du ballon ovale. Apprendre la pratique du football dans les tranchées, c’est plutôt rigolo.» Paul Andrillon, caporal au 119e régiment d’infanterie.

La boue, tout rugbymen la connaît et l’apprécie, mais celle des tranchées n’avaient que l’odeur de la cruauté humaine.
Au début de la guerre, le sport en général est très peu pratiqué, car la majorité de la population habite en campagne et n’a pas le temps pour les activités sportives.

Pendant cette guerre, une mobilisation général amena les grand sportif de l’époque comme Dave Gallaher, Aimé Giral… a être appelés à partir au front.

Pendant les périodes de non-combat, des matchs de rugby, football,boxe,… sont organisés pour l’occupation des soldats. De plus, avec les armées anglaises, néo-zélandaises et australiennes, la culture du rugby se propage sur le front.

Les autorités ont très vite compris que la pratique du ballon ovale, et d’autres sports, serait un très bon remède contre les mutineries.Foch nov21 Gallica

Le rugby est alors présenté comme «un jeu viril, adapté aux «vrais soldats». Le rugby permet d’acquérir une résistance morale et physique, de fortifier les hommes et de les habituer à la douleur; il favorise l’esprit d’équipe et est considéré comme un moyen d’entraînement extrêmement bien adapté aux objectifs militaires» (Michel Merckel 14-18, le sport sort des tranchées).

Une directive est d’ailleurs mise en place par le gouvernement de l’époque pour envoyer des ballons sur le front.
Le rugby se développe donc, encouragé par les autorités (aménagement de terrain, …) et après la guerre, il suscite de nouvelles vocations…

Source :

http://www.la-croix.com/Actualite/Sport/La-Grande-Guerre-tremplin-inattendu-du-sport-francais-2014-01-03-1084137

http://buclermont.hypotheses.org/2553

Nos ramasseurs de balles

Bonjour à tous,

Ce dimanche, les plus grands de l’école de rugby ont représentés nos couleurs en tant que ramasseurs de balles lors du match opposant le LMR à Saint Nazaire.

Les jeunes ont bien remplis leur rôle et ont accompagnés dans leur victoire les joueurs du LMR. Nous avons aussi aperçu notre maillot aux 4 couleurs fièrement porté par les Phalempin’up et quelques Gueux présents au match.

Tout l’ovale club de Phalempin remercie le LMR pour son invitation et cette belle après midi rugby-stique.

https://picasaweb.google.com/109865266879381806980312

Souvenir souvenir !

Voici deux Photos pour nous rappeler cette superbe après midi de rugby.

Où les jeunes de l’école de rugby ont représentés nos couleurs, lors des demies finales

du TOP14 au stade Pierre Mauroy . IMG_0062 IMG_0026