Retour sur le Tournoi des Vieilles Grôles au Stadium Nord ! (02/04)

Une partie des Gueux de Phalempin (et oui, plus de 30 ans oblige) avait décidé d’aller défendre les couleurs du club au tournoi des « Vielles Grôles » 2022. Cette institution qui rayonne pour le rugby amateur bien au-delà de la région fêtait son 25ème anniversaire et c’est complété de quelques ami(e)s Belges du Rugby Club des Collines (dont la présidente) que nous nous présentions au Stadium Nord.

14 équipes au total, 2 poules et donc 6 matchs à jouer tout au long de cette journée. Journée marquée par le retour du soleil, mais également d’un vent glacial.

Notre première rencontre nous opposait aux Tontons Plaqueurs, de Chalon. Les deux équipes, en plus de prendre leur marque pour leur entrée dans le tournoi, tentaient également de s’adapter au jeu sur synthétique. Le match fut équilibré, marqué malheureusement par la blessure de notre demi de mêlée. Ce premier match se termina sur le score de 0-0, après une grosse occasion de franchir la ligne d’en-but vendangée de chaque côté, c’est surtout l’envie de ne pas perdre ce premier match qui fit briller les défenses plutôt que les attaques.

Ce sont les Folk’Clowns de Compiègne qui se présentaient à nous pour le deuxième match. Les rounds d’observation étant passés, les deux équipes rentraient immédiatement dans le match. Bataille intense au centre du terrain et les quelques ballons écartés pour notre ligne de ¾ échoués à quelques mètres des poteaux, soit à cause de petites erreurs techniques, soit à cause d’un retour gagnant de la défense adverse. C’est à nouveau sur un score nul et vierge que les deux équipes se séparèrent, mais toujours avec le sourire.

Pour finir la matinée nous retrouvons des têtes connu : les Olds Brisquards de l’IRIS. L’envie de leur faire manger de l’herbe, même synthétique, ne suffira pas. Notre très faible nombre de remplaçants pesa sur ce dernier match, et malgré un travail défensif de toutes les lignes pour rester invaincu, la plus grande fraîcheur et la fluidité du jeu de nos adversaires leur permettra de venir aplatir le ballon par 3 fois dans notre en-but. C’est donc sur cette défaite de 0-3 que se terminait la matinée. La pause repas arrivait à point nommé pour revigorer nos guerriers du jour.

L’après-midi reprenait par le « match des vieux », que l’on préfère nommé le match des légendes. Non seulement nos deux gueux allaient nous représenter dignement, mais notre légende local, TOY, marquera le seul essai du match. Une manière de nous montrer la voie…

Pour la reprise et notre dernier match sur ce synthétique qui laissera des marques aux genoux de tous les Gueux, les Weppes étaient nos adversaires. Match équilibré où la digestion pesait sur les défenses et permettait d’ouvrir quelques brèches, malheureusement des deux côtés. Un tournant dans le match, notre terrain n’étant pas équipé de la VAR, un essai sera refusé aux Gueux « pour une histoire de millimètres », alors que même nos adversaires avoueront la validité de cette marque. C’est donc sur un score de 2-3 qui nous nous inclinons pour la deuxième fois de la journée, mais le sentiment d’injustice peut parfois transcender une équipe.

Retour sur un terrain « gras » pour cet avant dernier match face aux Barbarians Picard. C’est remonté à bloc que nos Gueux se présentent sur l’herbe. Même si la fatigue commence à se faire sentir, la solidarité collective permettra à la défense d’être franchise qu’à une seule reprise alors que c’est bien par deux fois que ces Gueux se retrouveront dans l’en-but adverse, après des soutiens sans faille, un ballon vivant et quelques inspirations individuelles. On tiendra là notre première victoire, 2-1, bien méritée au regard des efforts fournis.

Et dans la foulée nous enchaînons le dernier match du jour, face à Duisans et leur bison argenté. Les deux équipes souhaitaient terminer sur une victoire et c’est donc avec beaucoup de volonté offensive que la match se déroulait. A ce petit jeu, notre 3ème ligne placé à l’aile pour l’occasion allait nous offrir deux percées de 45 et 50 mètres pour finir à bout de souffle dans l’en-but adversaire. Car après avoir été mené 1-2, c’est bien sur le score de 3-2 que retentissait le coup de sifflet final, pour notre plus grande joie.

Ce bilan honorable de deux défaites, deux matchs nuls et deux victoires nous permettaient de nous hisser à la 6 ou 5 ou 4ème place. L’important n’était pas là mais bien de se retrouver tous ensemble, autour du ballon ovale, pour partager notre passion tout au long de cette journée avec des personnes venues parfois de loin.

Merci donc aux adversaires pour leur état d’esprit, à nos amis Belges pour leur renfort, au club de Villeneuve d’Ascq pour l’organisation et l’accueil et à tous ceux venus encourager les Gueux durant la journée.

Vivement le tournoi 2023 !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s